Avec Huawei, la France passe à la vitesse supérieure dans la 5G

Avec Huawei, la France passe à la vitesse supérieure dans la 5G

​Alors que d’ici 2025, un milliard d’objets seront connectés grâce à la 5G, cette dernière constitue la nouvelle clé de voute de la prochaine société numérique grâce aux avantages considérables qu’elle offrira aux entreprises et consommateurs. Si l’usage des smartphones se retrouvera modifié, la 5G constituera en premier lieu un levier de business supplémentaires pour des acteurs économiques de tous secteurs (santé, secteurs agricoles et ferroviaires, grande distribution…), avec des nouveaux services associés.

D’ici fin 2018, ce seront près de 600 millions de dollars qui auront été investis par Huawei dans la 5G, avec près de 1000 chercheurs répartis dans 11 centres de R&D à travers le monde. Fort de ce sens de l’innovation, deux des principaux opérateurs des télécoms français, Bouygues Télécom et SFR, ont ainsi fait appel aux briques technologiques de Huawei afin d’accélérer le développement de ce nouveau réseau.  

©DAVID THIERRY /SO

Terreau fertile du développement de la 5G, la France constitue depuis de nombreuses années l’épine dorsale de Huawei dans la stratégie de développement de cette technologie, dont la généralisation est prévue à partir de 2020. Ouvert en juin 2016, son centre français de R&D en Mathématiques et Algorithmes a déjà initié et achevé plusieurs travaux notamment liés aux nouveaux standards…

Le 3 juillet dernier, la ville de Bordeaux a ainsi été l’une des premières villes françaises à expérimenter le déploiement de la 5G grâce à un programme d’innovation lancé conjointement avec Bouygues Télécom, et permettant de révéler certains des nouveaux usages professionnels rendu possible par cette technologie. Avec des démonstrations proposant un débit descendant à 2,3 Gb/s, un débit montant de 260 Mb/s et une latence de seulement 7,5 ms, ce rendez-vous a été l’occasion de mettre en lumière le développement de nouveaux services à destination des entreprises :  

  • Le pilotage à distance : séparés d’une dizaine de kilomètres de leur véhicule, deux conducteurs équipés de casques de réalité virtuelle ont piloté leur automobile à distance grâce à un flux vidéo transmis par la 5G.
  • L’assistance de techniciens situés à plusieurs kilomètres : à travers un simple PC d’entreprise, un expert réseau a pu guider un technicien présent sur le terrain, et équipé de lunettes de réalité augmenté, en lui envoyant des documents et éléments visuels directement dans son champ de vision.

 

 
Deux mois plus tôt, équipé d’un terminal et d’une infrastructure radio fournis par Huawei, SFR a également lancé une expérimentation dédiée à la 5G dans son TechnoLab de Vélizy, permettant de réaliser en situation réelle un pic de 1,6 Gbit/s.
Deux étapes cruciales qui illustrent l’avance de la France dans cette nouvelle technologie en pleine croissance au profit de nombreux secteurs : santé, énergie, transports ou médias.