02/03/2018

Comment Orange a testé la 5G à Barcelone pour le Mobile World Congress

Comment Orange a testé la 5G à Barcelone pour le Mobile World Congress

L’opérateur a créé une liaison vidéo en direct et en streaming 4K à 360 degrés entre le MWC et une cabine du téléphérique de Barcelone. Ce qui permet aux visiteurs du salon de s’y immerger.

Le téléphérique du port de Barcelone, qui date de 1931, est l’une des attractions majeures de la ville. Mais aussi cette année du Mobile World Congress, grâce à une expérimentation 5G d’Orange. L’opérateur français propose en effet aux visiteurs de son stand de se munir d’un casque de réalité virtuelle pour s’immerger à plus de 5 kilomètres de là, dans une cabine en mouvement du téléphérique munie d’une caméra à 360 degrés.

Une latence de seulement 3 ms

Le flux vidéo en streaming 4K de la cabine est transmis au site radio avec une très faible latence de 3 ms grâce à une liaison radio 5G sur la bande de fréquence 3,7 GHz et une largeur de spectre de 100 MHz. « Une expérience de cette qualité n’aurait pas été possible avec la 4G », nous explique Arnaud Vamparys, le responsable des réseaux d’Orange. L’image aurait été dégradée et la latence bien plus élevée, ne permettant pas d’interagir en direct avec la caméra.

Une antenne a été installée au sommet de l’une des cabines (à droite sur la photo ci-dessus), ainsi que sur la tour Jaume (la petite Tour Eiffel), le site radio se trouvant lui dans une autre tour non loin de là (au fond à gauche sur la photo). La cabine est équipée, en outre, d’un hotspot 5G pré-commercial fourni par Huawei.

La 5G va développer réalité virtuelle et augmentée

Massive MIMO (beaucoup d’antennes en émission et en réception) et beamforming (focalisation des ondes radios vers les terminaux) sont au programme pour assurer une connectivité à une centaine d’utilisateurs alors que la 4G n’aurait pu en servir qu’une dizaine. Au final, la zone couverte est de 2000 mètres, le débit descendant atteint les 1,41 Gbit/s et le débit montant 464 Mbit/s. Soit le niveau de performance d’une connexion fixe en fibre.

Ce qui ouvre des perspectives pour les usages grand public. « La 5G va permettre non seulement de développer l’usage de la réalité virtuelle mais aussi celui de la réalité augmentée », nous promet Arnaud Vamparys.

Petit bonus, l’équipe de 01netTV a pu embarquer dans la fameuse cabine dimanche dernier