Conférence UNESCO pour la Cyberpaix

Conférence UNESCO pour la Cyberpaix

Les 6 et 7 avril derniers était organisée dans le cadre prestigieux de l’UNESCO la première édition de la conférence internationale « Construire la paix et la sécurité internationales de la société numérique : acteurs publics, acteurs privés, rôles et responsabilités« , à laquelle participait Ken Hu, qui y a présenté la vision de Huawei sur la cybersécurité, ainsi que son engagement pour un monde en ligne plus sûr, et de confiance. Extraits.

« Si les nouvelles technologies ont amélioré nos vies et ont donné un souffle nouveau à l’économie, il n’en reste pas moins qu’elles posent des défis particuliers en termes de sécurité. Ces défis font partie du progrès technologique, et il est de notre responsabilité d’y faire face. […] Les dirigeants doivent comprendre ces défis, y allouer les ressources suffisantes, et les placer au centre de l’élaboration de leur stratégie d’entreprise. »

Pour une entreprise, répondre aux nouvelles nécessités de la cybersécurité passe par trois étapes : « Intégrer les exigences de sécurité directement dans le développement des produits et dans les processus de R&D […], intégrer ces exigences dans le design-même du produit, […] et, avant tout lancement de produit, vérifier sa fiabilité, sous le contrôle du directeur de la cybersécurité. ». De plus, au niveau étatique, « les gouvernements se doivent d’établir des codes de conduite communs à travers des consultations multilatérales. Il est pour eux essentiel de partager leurs expériences et travailler ensemble à traquer les cyberattaques. Ces mesures aideront à la constitution d’un environnement ouvert, collaboratif, transparent, auquel nous pouvons tous faire confiance ». Mais derrière ces engagements des entreprises et des institutionnels, les consommateurs et citoyens doivent prendre conscience de l’importance de leurs données, et des façons de les protéger.

Ainsi Ken HU conclut-il son intervention : « Nous devons garder trois choses à l’esprit :

  1. Un système fermé est un système à découvert.
  2. L’innovation est notre meilleur pare-feu.
  3. La collaboration est le cryptage le plus fiable. »