03/04/2018

Huawei lance le premier smartphone avec trois capteurs photo

Huawei lance le premier smartphone avec trois capteurs photo

Le fabricant chinois a choisi une nouvelle fois Paris pour la présentation mondiale de ses deux nouveaux smartphones, qui misent tout sur la photo.

Avec le Grand Palais comme écrin, Huawei se devait de sortir le grand show pour le lancement de ses deux nouveaux smartphones, les Huawei P20 et P20 Pro. Ce que la marque ne s’est pas privée de faire, mettant les petits plats dans les grands pour épater la galerie. C’est la deuxième fois que le fabricant chinois choisit Paris pour le lancement mondial d’un téléphone. Habituellement, ce type de manifestations se tient à New York ou à Londres. En optant pour la capitale française, le Chinois veut attirer l’attention sur un point qui lui est cher: ses smartphones sont autant des accessoires de mode que des produits High-Tech. Une double appartenance qui doit l’aider à atteindre ses objectifs commerciaux.

Saut technologique

«Nous sommes passés du Huawei P10 au P20 directement, pour bien marquer le saut technologique que nous faisons», s’enorgueillit Richard Yu, PDG de Huawei Consumer Business Group, la division grand public du géant. Une des principales caractéristiques de ces nouveaux téléphones est de comporter trois capteurs photos: grand angle, zoom et noir et blanc, toujours en partenariat avec Leica. Le Chinois avait été le premier à intégrer deux capteurs, il est à nouveau le premier à en avoir trois. Pour gérer ses appareils photo, toujours plus complexes, Huawei fait la part belle à l’intelligence artificielle, capable de gérer les contre-jours, les photos en basse lumière… «L’intelligence artificielle dans la prise de vues a remplacé le mode automatique d’hier» ironise un expert du secteur. Richard Yu a égrené sa présentation de comparaisons des performances de ses smartphones avec celles de l’iPhone X d’Apple et du Samsung Galaxy S9. Il ne laisse pas de place à l’ambiguïté sur ses cibles!

Ancrage dans le haut de gamme

Huawei ose tout, y compris le très haut de gamme avec le Porsche Design Mate RS. Outre une coque métalisée censée évoquée les cabriolets sportifs de l’Allemand, Huawei lui emprunte quelques codes, notamment son prix : il sera vendu 1 695 euros et 2 095 euros (avec respectivement 256 et 512 GB de mémoire)! Deux produits de niche, qui seront avant tout distribués chez les concessionnaires de la marque automobile, à destination des amateurs.

Installé sur la troisième place du podium du marché de la téléphonie mobile, Huawei ne veut pas en rester là. Le fabricant chinois de smartphones a déjà fait part de ses ambitions, il entend bien doubler Apple, puis détrôner Samsung. Avec un peu moins de 10% de parts de marché, il se rapproche du groupe américain, qui détient 14% des ventes mondiales, selon Gartner. Pour continuer à grimper sur ce marché, Huawei peaufine son image de marque, avec un ancrage dans le haut de gamme. «Il y a encore cinq ans, personne ne connaissait notre marque. Les gens ne savaient même pas comment la prononcer», s’amuse Richard Hu. Aujourd’hui, la reconnaissance de la marque a nettement progressé, classée parmi les 100 noms les plus connus dans les grands palmarès mondiaux.