16 Novembre 2017

Orange va déployer la 5G dès 2019

Orange va déployer la 5G dès 2019

L’opérateur a pour objectif de couvrir plusieurs villes européennes avant l’échéance de 2020 fixée par l’Europe. Mais seule une poignée d’utilisateurs devrait être concernée.

Les Françaises et les Français bénéficieront peut-être plus tôt que prévu de la 5G. Arnaud Vamparys, le responsable des réseaux d’Orange, a présenté un nouveau calendrier de déploiement du futur standard de téléphonie mobile à l’occasion du Global Mobile Broadband Forum organisé par Huawei à Londres. Et le document entérine l’objectif de couvrir plusieurs villes européennes dès 2019.

La 5G ne devait pas intervenir avant 2020, une fois tout le processus de standardisation achevé. Redoutant la temporisation des opérateurs, la Commission européenne les avait même enjoint l’année dernière à couvrir au moins une grande ville par pays à cette date. Mais les choses se sont depuis précipitées.

Un scénario similaire aux débuts de la 4G

D’une part l’Américain Verizon et le coréen KT ont fait pression pour obtenir un standard intermédiaire, le 5G NR, afin de proposer une pré-5G dès le premier semestre 2019. D’autre part, les fabricants de puces modem comme Qualcomm et les constructeurs semblent confiants dans leurs capacités à fournir des smartphones compatibles courant 2019. « Nous restons tributaires des fabricants de terminaux. Mais s’ils sont prêts, nous pourrons effectivement commencer à couvrir quelques grandes villes avant le lancement commercial officiel de notre réseau 5G en 2020 juste avant l’Euro de football», nous a confié Arnaud Vamparys. Une ouverture du réseau au compte-goutte, comme pour les débuts de la 4G en France en 2012. Avec pour avantage de pouvoir éprouver cette technologie sur de vrais clients à petite échelle.

La suite du programme reste cependant incertaine. Il y aura des déploiements à la carte pour assurer la connectivité de certains services et industries allant de la voiture sans conducteur aux usines intelligentes. Mais pas sûr que tous les opérateurs français fassent le choix d’un réseau national 5G à destination de l’ensemble de leurs utilisateurs et utilisatrices. D’autant que la priorité reste d’achever la couverture du territoire en 4G, particulièrement dans les zones rurales.