Mardi 20 Février 2018

Retour sur le premier Huawei Talks, consacré à l’IA

Retour sur le premier Huawei Talks, consacré à l’IA

Jeudi 25 janvier, Huawei réunissait experts, journalistes et influenceurs pour une matinée d’échanges autour d’un sujet qui suscite aujourd’hui beaucoup de bruit et d’attentes : l’intelligence artificielle (IA). Où en est-on ? Quelles sont, pour l’heure, les applications concrètes ?

Pour y répondre, Vincent Ducrey, fondateur du Hub Institute, Mérouane Debbah, directeur du centre de recherche de Huawei en mathématiques et algorithmes, et Mathieu Galtier, directeur de la R&D de la start-up Owkin qui met l’IA au service de la santé, étaient réunis pour échanger autour de trois axes :

  • l’état de l’art du marché en IA,
  • les mathématiques au cœur des enjeux technologiques,
  • et enfin l’IA comme véritable opportunité.

Retours sur ces échanges, que vous pouvez retrouver sur Twitter avec le hashtag #HuaweiIA.

Vincent Ducrey a ouvert les débats par une présentation en avant-première du rapport « The Future of AI », qui dresse un état des lieux de l’IA avant d’en souligner les tendances de fond. Ce rapport sera publié début Mars.

Le constat est partagé par tous les participants : l’IA est un pas supplémentaire décisif sur le chemin de la transformation numérique, une innovation de rupture qui bouleverse évidemment les entreprises, mais qui impacte tout autant le grand public et les consommateurs.

Mérouane Debbah a présenté l’investissement de Huawei dans ce domaine, notamment au sein du centre de R&D de Boulogne-Billancourt, qui regroupe une centaine de chercheurs. Aux côtés de la 5G et de la virtualisation des réseaux, l’IA est le troisième panneau d’un triptyque où Huawei applique ses recherches en mathématiques et algorithmes.


Pour éclore tout à fait, l’IA a besoin d’un écosystème fort, aussi bien dans la recherche que dans la mise en pratique de ses solutions. C’est dans cette logique que Huawei a invité la start-up Owkin, qui vient de lever 11 millions de dollars pour mettre l’IA au service de la santé.

Owkin travaille sur la notion d’apprentissage robuste afin de se prémunir des 25% de données erronées, utilisées par l’industrie pour l’apprentissage des machines.

Rendez-vous en Mars, lorsque le Hub Institute publiera son rapport sur le futur de l’intelligence artificielle !