Téléphonie mobile : Bouygues lance le 1er pilote 5G à Bordeaux

Téléphonie mobile : Bouygues lance le 1er pilote 5G à Bordeaux

Bordeaux est officiellement la première ville de France à accueillir un pilote 5G. Bouygues Telecom a activé ce 3 juillet deux antennes-relais dédié à ce futur réseau. Une technologie, qui ouvre la voie à de nouveaux usages, comme le montre notre vidéo

Le potentiel de la 5G a de quoi faire rêver. Ce 3 juillet, dans les locaux du CAPC à Bordeaux, le musée d’art contemporain, avec 10 caméras, Bouygues Télécom a envoyé un flux vidéo 4K en direct depuis Mérignac jusqu’à Bordeaux (7 km d’écart) et a diffusé les images sur ses écrans grâce à la 5G.

Une démonstration grandeur nature, pour démontrer toute la puissance du futur réseau de téléphonie mobile, qui permet des débits jusqu’à 10 fois plus élevés que la 4G. Ce qui permet, entre autres, de télécharger des vidéos de manière quasi instantanée. 

En outre, un test de débit a été réalisé avec un débit descendant observé de 2,3 Gb/s, un débit montant de 260 Mb/s et une latence extrêmement faible de 7,5 ms.

Des usages innovants pour particuliers et entreprises

La 5G ouvre la voie à de nouveaux usages, le pilotage à distance de véhicules, la transmission simultanée de 10 flux vidéo 4K en live. Ou encore la télémédecine mobile en réalité augmentée, ce qu’a montré la start-up bordelaise Nomadeec

HoloForge Interactive, quant à elle, autre société bordelaise, division holographique d’Asobo Studio, a présenté ce que cette nouvelle technologie apporter pour sa solution de télémaintenance avec l’application 5G Remote Expert.

Mais, ne voyez surtout pas derrière la 5G un gadget. « Cela sécurisera aussi les usages existants et apportera de la fluidité, car désormais chaque année, la consommation de data (données numériques) sur smartphones double tous les ans« , souligne Jean-Paul Arzel, directeur réseaux à Bouygues Telecom.

Afin de faire émerger rapidement des nouveaux usages facilités par la 5G, le groupe Bouygues a annoncé aujourd’hui la création de l’accélérateur SmartX_5G, qui doit devenir l’écosystème 5G fédérant toutes les initiatives (smart city, smart mobility, smart entertainment…) du groupe Bouygues en ce domaine. Il va intégrer des partenaires et des clients, des start-up et la recherche académique. 

Bordeaux, l’une des premières villes en France à avoir la 5G en 2020

Ceci étant, le grand public va encore devoir patienter pour bénéficier de la 5G, qui n’arrivera pas en France avant 2020, mais les premiers téléphones 5G devraient être commercialisés courant 2019.

En attendant, que l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) délivre des fréquences aux opérateurs, elle a retenu neuf métropoles françaises pour tester à grande échelle cette nouvelle génération de réseau pour les téléphones mobiles sur une durée de 18 à 24 mois, dont Bordeaux. 

« Bordeaux sera donc l’unes des toutes premières villes en France à bénéficier de la 5G », insiste Jean-Paul Arzel, qui a noué un partenariat avec l’équipementier Chinois Huawei pour utiliser ses appareils 5G (antennes…) en France lors de ses tests.

Dans les semaines à venir, plusieurs dizaines d’antennes seront ajoutées progressivement sur Bordeaux. Bouygues Telecom envisage aussi d’ouvrir d’autres pilotes 5G en conditions réelles dans plusieurs villes de France. 

L’enjeu de la 5G est majeur pour capter de nouveaux clients dans la guerre commerciale que se livre les 4 opérateurs dans l’Hexagone.